martes, 8 de mayo de 2012

2º Bachillerato : vidéos

Mardi 1er mai 2012, dans le rassemblement pour Nicolas Sarkozy avant le second tour de l'élection présidentielle, au Trocadéro, micro-trottoir: "Qu'est-ce que le vrai travail pour vous?". Réponses de supporters, partisans, militants, Sarkozystes, jeunes UMP.


Qu'est-ce que pour vous le vrai travail dans le... por rue89 Entrevista a Michel Onfray por Rue89 (sitio de informacion y debate en internet). En esta primera parte expone su opinión sobre algunos aspectos de la antiglobalizacion y el posible papel de los intelectuales en la polémica.

PROGRAMA DE TELEVISIÓN que se llama "Semaine critique " en esta ocasión Franz-Olivier Giesbert recibió a Jacques Attali, Michel Onfray, Jacques Toubon y Aya Cissoko. En esta primera parte el choque entre Onfray y Attali. Información sobre Attali disponible en español en wiki.
Francois Hollande - Primaire PS - (débat france 2) FRANÇOIS HOLLANDE: Moi président                                       Le vrai François Hollande
 Débat Le Pen /Mélenchon 1ère partie 8h30 - 9h : Premier débat de la présidentielle 2012 et premiers thèmes abordés par La présidente du Front National et le co-président du Front de gauche : l'immigration et la laïcité. 1ère partie débat Hollande Sarkozy
Le débat entre les deux candidats à la Présidentielle a démarré à 21 heures. Les deux candidats sur un ton courtois expliquent chacun la façon dont il entend être Président, comment ils entendent rassembler les Français. Nicolas Sarkozy ajoute que sa fierté est qu'il n'y ait jamais eu de violence durant les cinq années de son quinquennat : « Je suis le seul Français qui n'ait pas eu à retirer un texte après des rassemblements de masse ; Souvenez-vous de l'école libre, du CPE, du CIP... J'ai eu une seule idée en tête. Qu'il n'y ait pas de violence. Même pour les retraites, il n'y a pas eu de violences. » « Heureusement qu'il n'y pas eu de violence. Le mérite en revient à toute la société française », lui rétorque François Hollande. Et puis le débat a pris dès son départ, une tournure plus virulente, Nicolas Sarkozy reprochant à François Hollande de n'avoir rien dit quand certains leaders de gauche ont insulté le président-candidat. François Hollande répondant que, lui, aussi, les amis de Nicolas Sarkozy l'avait traité de tout un noms d'animaux. Le ton est donné, avant même que ne commence le traitement des dossiers et des programmes. 2e partie

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada