lunes, 1 de noviembre de 2010

Rue ketanou

RUE KÉTANOU:

Des mots


Approchez, approchez mesdames et messieurs
Car aujourd'hui grande vente aux enchères
Dans quelques instants
mes deux jeunes apprentis saltimbanques
vont vous présentationner des mots

Un mot pour tous, tous pour un mot,
Un mot pour tous, tous pour un mot.

Des gros mots, pour les grossistes
Des maux de tête, pour les charlatans
Des jeux de mots, pour les artistes
Des mots d'amour, pour les amants
Des mots à mots, pour les copieurs
Des mots pour mots, pour les cafteurs
Des mots savants, pour les emmerdeurs
Des mobylettes, pour les voleurs !

Refrain
[Aujourd'hui grande vente aux enchères,
On achète des mots d'occasion
Des mots à la page et pas chers
Et puis des mots de collection.
Un mot pour tous, tous pour un mot,
Un mot pour tous, tous pour un mot.]

Des morues, pour les poissonniers
Et des mochetés, pour les pas bien beaux
Des mots perdus, pour les paumés
Des mots en l'air, pour les oiseaux
Des mots de passe, pour les méfiants
Et des mots clés pour les prisonniers
Des mots pour rire, pour les enfants
Des mots tabous, pour l' taboulé !

Refrain

Des mots croisés, pour les retraités
Et des petits mots, pour les béguins
Des mots d'ordre pour les ordonnés
Des mots fléchés, pour les Indiens
Des momies, pour les pyramides
Des demi-mots, pour les demi-portions
Des mots courants, pour les rapides
Et le mot de la fin, pour la chanson.

Almarita


Germaine

GERMAINE - LE CLIP - LA RUE KETANOU
Cargado por lavieestbell. - Explorar otros videos musicales.


Les cigales


Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade d'espérance ?
Et qui chante et qui danse
Et vogue, vogue la galère
Le cap sur la bohème
Et voguent, voguent nos chimères
Le cap sur leurs fredaines

[Refrain:]
Y a des cigales dans la fourmilière
Et vous n'pouvez rien y faire
Y a des cigales dans la fourmilière
Et c'est pour ça que j'espère

Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade de scandale ?
C'est les enfants d'la balle
Et ça jongle et ça crache le feu
Et ça fait boum boum dans les oreilles
A vot' bon cœur mesdames et messieurs
A vot' bon cœur ou pas, c'est pareil

[au Refrain]

Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade de fortune ?
C'est les oiseaux sans plume
Et qui s'acharnent tant bien que mal
A vivre comme ils respirent
Quitte à crever la dalle
Ils ont tant de choses à dire

[au Refrain]

Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade de ville en ville ?
C'est le théâtre du Fil
Et qui joue dans toutes les langues
Pour mieux parler de l'amour
Pendant que le monde se demande
Si demain il fera jour

[au Refrain]

Maitre corbeau


Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage
Wared, zoudch
Le micro est ouvert on a qu'ça, des mots et la gouaille populaire
Une cogite, un stylo un cahier v'la ti pas qu'on est al paré pour aboyer
Car trop de paroles et trop d'années et encore rien n'a changé peut-être
Ne changeront-elles jamais ? Cette façon là que les gens ont de penser
De vouloir à tout prix de vouloir tout gagner mais qui dit l'gagnant
Dit l'perdant la rage dedans on ne vous l'apprend pas,
La compétition est pour nous un problème déjà trop propagé
en aucun cas nous ne raisonnerons de cette façon là !
Car...

Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage

Mais le corbeau radin n'a rien donné, rien lâché et le renard la faim au ventre
lui a arraché,
Oh trêve de volatile passons aux choses humaines car j'ai de la peine de voir
La petite sur son trottoir, la crasse au nez dans les rues de Tanger
Alors que juste en face dans un resto le touriste joue l'ignorant gavé d'argent
bien au chaud sur cette partie du continent
Quand cesserons nous de nous plaindre quand cesserons nous de geindre
pour des billets, l'homme n'est pas fait pour travailler
On le crie haut sur un micro une écoutille dans une société, qui pousse
à moderniser et quand l'outil sera bien électroniqué... l'outil sera bon à jeter ...
Car...

Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage
Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage
Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage
Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage

J'ai le droit d'être quelqu'un sans travail je ne suis rien ?
Faux ! Ce ne sont là que des ragots,
Poussés par l'être humain dans une facilité pour se raccrocher à des bouées
à leur bouée qui très vite vont se transformer en des menottes, en des clapiers...
Enfermés les esprits un peu trop libérés
Dix ans chez Renault et aujourd'hui il vend des fleurs dans le métro
Comment peut-il compenser ce qu'il gagnait des gestes imprégnés, tourne
et colle et repassé
Toute sa vie il a bossé dans une entreprise de merde avec un boulot de merde,
Où la philosophie travaille plus vite que tes voisins et tu seras en haut demain,
Mais bien loin est le sommet des échelles et seuls quelques corbeaux peuvent
encore y accéder
C'est pour cela qu'encore une fois on pose notre doigt sur ce détail là à haute voix...
Car...

Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage
Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage
Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage
Si Maître corbeau sur son arbre perché voulait partager son fromage

A c'est sûr que Maître renard par l'odeur alléchée lui aurait rendu cet hommage.


Déchirer ma mémoire


Prenons la vie


Où je vais


[Refrain:]
Je ne sais pas où je vais,
oh ça je l'ai jamais bien su
Mais si jamais je le savais,
je crois bien que je n'irai plus

Aujourd'hui je t'aime, oui mais demain,
on ne peut jamais être sûr de rien
On va toujours seul sur la route,
je continue coûte que coûte

Et puis une route en croise une autre
et puis une autre et encore une autre
Pourvu que la tienne,
oh mon amour,
croise la mienne
tous les jours

[au Refrain]

Et oui je suis une cigale,
t'inquiète fourmi j'crêve pas la dalle
La musique c'est un bon gagne-pain,
où que je sois, je ne manque de rien
Je chante toujours de quoi grailler,
de quoi trinquer, de quoi causer

[au Refrain]

Un jour ici, l'autre là-bas,
la SNCF ne m'aura pas
Et toi qui n'a qu'une seule adresse
au pauvre si tu veux j'ten laisse
Mais échange de bons procédés,
si tu veux bien m'héberger
Ben je serai le bienvenu,
ben nous serons les bienvenus

[au Refrain]

"C'est ma faute à toi"


Site officiel, mi espacio

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada