domingo, 15 de mayo de 2011

La volonté en chansons

HENRI SALVADOR : "Jardin d'hiver" (Soustitrée en Fr.)
Paroles : Keren Ann Album: "Chambre avec vue"

Je voudrais du soleil vert
Des dentelles et des théières
Des photos de bord de mer
Dans mon jardin d'hiver

Je voudrais de la lumière
Comme en Nouvelle Angleterre
Je veux changer d'atmosphère
Dans mon jardin d'hiver

Ta robe à fleur
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de l'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre

Je voudrais du Fred Astaire
Revoir un Latécoère
Je voudrais toujours te plaire
Dans mon jardin d'hiver

Je veux déjeuner par terre
Comme au long des golfes clairs
T'embrasser les yeux ouverts
Dans mon jardin d'hiver

Ta robe à fleur
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de l'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre

ADAMO et sa fille AMÉLIE: "T'aimer quelque part"

"J’voudrais t’aimer quelque part
où l’amour n’existe pas encore
J’voudrais t’aimer quelque part
où il n’attend que nous pour éclore
Et réinventer tous les gestes
Recommencer à zéro
Retrouver l’écho céleste
des sentiments et des mots

J’voudrais vivre une belle histoire
Qu’on n’ait pas encore racontée
J’aimerais bien ne pas savoir
comment tout va se terminer
Laisser courir l’aventure
Laisser jouer le hasard
et risquer quelques blessures
qui nous rapprocheraient plus tard

T’aimer quelque part où tout n’est pas dit
là où les maux de l’âme modulent la vie
T’aimer quelque part ici ou ailleurs
suivre tout simplement...
les chemins du cœur...

J’voudrais t’aimer quelque part
où le malheur n’est pas encore passé
pour larguer son désespoir
sur nos écoles, sur nos cités
J’voudrais retrouver la fête
avec ses rires d’enfants
J’voudrais chasser de ma tête
les idées noires du présent

T’aimer quelque part d’un amour si grand
que la terre et le ciel tiendraient dedans
T’aimer quelque part d’un amour si fort
que dans plus de mille ans,
on le chante encore
T’aimer quelque part où tout n’est pas dit
là où les maux de l’âme modulent la vie
T’aimer quelque part ici ou ailleurs
suivre tout simplement les chemins du cœur

Quelque part loin de la haine
un havre d’humanité
quelque part où l’on apprenne
l’art de la fraternité
T’aimer quelque part où tout n’est pas dit
là où les mots de l’âme modulent la vie
T’aimer quelque part ici ou ailleurs
suivre tout simplement...
les chemins du cœur...."


Rose : "La liste" avec les paroles en français + traduction (N.V.D.N)

Faudel: "Je veux vivre"

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada