lunes, 23 de mayo de 2011

Niagara: J'ai vu (Dossier : La télé)



J'ai vu Berlin, Bucarest et Pékin comme si j'y étais.
Matin et soir le nez dans la télé, c'est encore plus vrai.
J'étais de tous les combats, collée devant l'écran.
A la fois à Soweto, en Chine et au Liban.
Lancer des pierres au bord de Gaza, je ne regrette pas.
Des religieux, au nom de leur foi, m'ont lancé une fatwa.

[Refrain:]
J'ai vu la guerre, la victoire était au bout de leurs fusils.
J'ai vu le sang sur ma peau, j'ai vu la fureur et les cris
Et j'ai prié, j'ai prié tous ceux qui se sont sacrifiés.
J'ai vu la mort se marrer et ramasser ceux qui restaient...
Et j'ai vu...

Que cent mille fleurs s'ouvrent à jamais, et j'ai déjà donné.
Les drapeaux rouges ont cessé de flotter, je les ai brûlés.
Un homme, ce matin s'est jeté sous un train.
Abandonné comme un chien, la misère et la faim.
Le pire est à craindre pour demain :
Ça ne me fait rien
Accrochée à ma fenêtre bleutée,
J'ai cherché la vérité.

[Refrain]

Je dois m'en aller

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada