jueves, 4 de febrero de 2010

Anaïs

Peut être une angine




J'essaie en vain de penser à autre chose que toi
Mais ton image est là comme une obsession
Quoi que les gens fassent ils ont quelque chose de toi
Dans leur démarche, leur voix
Ou juste leur blouson
Un peu démodé
Tu devrais l'jeter
Il est vraiment immonde

Et tout bouillone dans ma tête
Je suis en sueur comme une chevrette
Je tremble comme un écureuil
Je sens que je vais tourner de l'oeil
Ma gorge se noue quand je te vois
J'ai attrapé le mal de toi...

[Refrain 1]
Ou peut être une angine ?
Papapalalala
Peut-être une angine
Papapalalala
Peut-être une angine
Papapalalala
Peut-être une angine
Papapalalala
Peut-être une angine
Papapalalala
Peut-être une angine
Papapalalala

J'ai beau m'escrimer
Tu me mets dans un drôle d'état
Proche de l'Ohio, de l'Iowa et l'Alaska
Je suis lessivée, pensive et plus que ça
Mais saurais-tu mettre fin à mon tracas
A mes tourments
Des milliers de gens
N'ont plus que toi au monde !

Et j'ère comme un âne en peine
Je bois du rhum à perdre haleine
Je pars en fumée dès le matin
De bonheur je fais des ronds
Des "Ah", des hauts-le-coeur
Je détale comme l'appendicite
Je me sens vidée comme une truite
Tu retournes mon estomac
C'est toi que j'ai
Au fond de moi

[Refrain 1]
Ou peut être un Alien ?
Papapalalala
Peut-être un Alien
Papapalalala
Peut-être un Alien
Papapalalala
Peut-être un Alien
Papapalalala
Peut-être un Alien
Papapalalala
Peut-être un Alien
Papapalalala

Le Premier Amour



On s'est rencontré un beau soir d'été
On a fait l'amour, un beau jour aussi
On n' s'est plus quitté, on n' sait plus pourquoi
Mais ça a duré des mois et des mois
Voire des années

J'aimais les cinés, les douches et les sorties
T'étais casanier et tu prenais des bains
Tu voulais toujours avoir le mot de la fin
Et moi, je ne disais jamais rien

Le premier amour
C'est n'importe quoi !
On s'aime pour toujours
Et ça marche pas !
C'est n'importe quoi !

Je n' me souviens pas de quoi on parlait
Tu étais maladroit et tellement coincé
Comme ça n'allait pas, on ne parlait que d' ça
Et tes mots d'amour me faisaient pleurer
Des jours entiers

J'écoutais en silence les blagues de tes amis
Et toi, de ton côté, tu supportais les miens
J'étais plutôt du soir, toi plutôt du matin
Comment veux-tu qu' ça finisse bien ?

Le premier amour
C'est n'importe quoi !
On s'aime pour toujours
Et ça marche pas !
Le premier amour
C'est n'importe quoi !
On s'aime pour toujours

Pour toi, j'ai regardé des matchs de basket
Pour moi, tu regardais un peu moins le basket
Pour toi, j'ai cru que j'aimais ce que je n'aimais pas
Pour toi, je serais allée au bout du monde
Sans moi, tu es parti au bout du monde
Sans toi, j'ai cru que la fin du monde était là

Le premier amour
C'est n'importe quoi !
On s'aime pour toujours
Et ça marche pas !
Le premier amour
C'est n'importe quoi !
On s'aime pour toujours

C'est n'importe quoi !

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada