viernes, 11 de marzo de 2011

FATALS PICARDS

Amour a la Francaise


Voici la chanson gagnante que la France a présenté au Festival de l?Eurovision le 12 mai 2007 a Helsinki.

Canal Saint-Martin (Conditionnel, subjonctif)

J’habite en plein cœur de Paris
Au bord du Canal Saint-Martin
Un rez-de-chaussée quai de Valmy
Sans balcon ni petit jardin

C’est pas la mer malgré les mouettes
La Pointe du Raz sans les embruns
Faut savoir faire des sacrifices
Quand on veut rester parisien

Douze mois par an j’suis au grand air
Au bord du Canal Saint-Martin
Je regarde passer les amants
Et les pigeons main dans la main

De la fenêtre de ma chambre
J’compte les touristes sur les bateaux
J’oublie une heure que j’vis autant
Au bord du gouffre qu’au bord de l’eau

Moi j’aimerais bien pouvoir me battre
En Espagne contre des moulins
Pourvu que je sois Don Quichotte
Pourvu qu’il y ait des moulins
Sous un soleil qui vaut de l’or
Avec la mer qui campe au loin
Poussant ses vagues au creux d’un port
Très loin du Canal Saint-Martin

J’ai une jolie tente en plastique
Au bord du Canal Saint-Martin
Plantée sur des pavés sans plages
Avec un campeur pour voisin

J’aurais peut-être pu faire flic
Je suis pas chômeur à ce point
En tout cas pas homme politique
J’aurais peur de blesser quelqu’un

Je suis parfois illusionniste
Une espèce de magicien
Lorsque en hiver il fait trop froid
Je souffle doucement sur mes mains

Dans la fumée, des caméras
Les journalistes du Parisien
D’la poudre aux yeux pour pas finir
Au fond du Canal Saint-Martin

Moi j’aimerais bien pouvoir me battre
En Espagne contre des moulins
Pourvu que je sois Don Quichotte
Pourvu qu’il y ait des moulins
Sous un soleil qui vaut de l’or
Avec la mer qui campe au loin
Poussant ses vagues au creux d’un port

Très loin du Canal Saint-Martin

J’habite en plein cœur de Paris
Au bord du Canal Saint-Martin
Un rez-de-chaussée quai de Valmy
Sans balcon ni petit jardin…


Bernard Lavilliers

Ah c'était la belle vie avant quand t'étais aventurier
Quand t'étais gardien de phare, pilote de F1, catcheur ou bien skieur alpin
Après c'était plus dur quand t'as été guerillero
Pendant que tu faisais banquier, avant centre
et puis dresseur de chameaux
Maintenant tu es chanteur, et tu gagnes pas mal ta vie
Mais des fois quand vient le soir ben tu t'ennuies

Bernard Lavilliers
Mais qu'est ce que tu vas pouvoir faire
Il te reste plus de métier à faire
Bernard Lavilliers
Ah si p't'être obstétricien
Ah ben non tu l'as fait en 81

Un jour t'as revendu la moitié de tes boucles d'oreilles
Que t'avais filé des guerillero que t'avais aidé
pour vaincre la junte militaire en place
Mais le mec qui les a achetées
ben il a pas pu repartir avec
Vu qu'elles étaient bien trop lourdes
du coup ben tu les a gardées
Ca fait une anecdote super marrante à raconter
Bon ptet nous on raconte mal
ou c'est toi qui sait raconter
Comme quand t'étais chasseur de tigre, et que tu t'es fait bouffer un bras
Et que ton bras il a repoussé ouais t'es comme ca

Bernard Lavilliers
Mais qu'est ce que tu vas pouvoir faire
Il te reste plus de métier à faire
Bernard Lavilliers
Ah p't'être pilote d'hélicoptère
Ah bah non tu l'as fait avant-hier

Ah la la une avalanche en Haute Savoie
et un barrage qui vient de craquer
Faut appeler Bernard Lavilliers
Mais qu'est ce qu'on va pouvoir faire
un volcan vient de se réveiller
Vite appelons Bernard, il aura une idée

Et même si il trouve pas
il nous jouera une petite chanson
Et les gens seront pas malheureux
quand leurs maisons elles bruleront
Un pied dans une santiag, un pied dans une tong
Une haltère dans une main
de l'autre il a écrit des poèmes
Il a écrit le coran le kamasutra les livres de poche
Mais ca personne peut le prouver à part peut être

Bernard Lavilliers
T'as déja lu tous les bouquins
pour en lire un nouveau faut que t'en écrive un
Bernard Lavilliers
T'as même écrit Il tape sur des bambous
Mais tu sais ca nous on s'en fout

T'es un mélange d'Indiana Jones, Leo Férré et Garcimore
Ouais en moins mort

Il parait que ton vrai nom c'était Nick Caragua
Et qu'après ils ont appelé le pays grâce a toi
Et si un jour t'es trop musclé et que ça devient illégal
Et si un jour ils te mettent en tôle,
moi je viendrais te chercher
Avec tous tes enfants, on se donnera la main
Et on fera une chaine de l'amitié ouais !
tout autour de la terre

Bernard Lavilliers
T'as même connu macGyver à l'époque ou t'étais coiffeur

Bernard Lavilliers
T'es à moitié Stéphanois, et à moitié Colombien
Et à moitié Espagnol et à moitié Jamaïcain
Et à moitié Shaolin et à moitié un chef Indien
Bernard Lavilliers
Et à moitié PortoRicain ça on failli l'oublier !


Seul et Célibataire

Depuis que t’es partie je mange
ce que je veux chez moi
Aujourd’hui c’est pizza, hier c’était pizza
J’arrose tout les jours tes cactus
tu leur manques à eux aussi
Vu les têtes qu’ils me tirent aujourd’hui
J’ai fait une raclette notre appareil est trop beau
On peut voir fondre le fromage à travers le hublot
J'ai oublié de te demander, c’est vraiment trop bête
s'il faut faire bouillir l’eau pour bien saisir un steak
Le chat est mort je pensais
qu’il tiendrait plus longtemps que ça
Je pensais pas que pour les boites
il aurait besoin de moi
J’arrive pas à changer les draps
je veux garder ton odeur près de moi
Mais faut bien reconnaître
que ça ne sent plus tellement toi

Et je me sens
comme Claude François à Castorama
comme un surfeur au Sri Lanka
comme Tabatha Cash au Vatican
Francis Huster dans un rôle de méchant
comme le marchand de sable dans le désert
comme un orphelin à la fête des mères
comme spider-man à l’ile de Ré
Un chien de chasse Picard surgelé

Je compte les voitures qui ressemblent à la tienne
42 twingos vertes depuis le début de la semaine
Sur ton répondeur ça dit numéro plus attribué
Mais j’ai reconnu ta copine Claire ça m’a fait rigoler
Sinon je vais très bien t’inquietes je vois des gens
Les derniers il y a trois mois c’était mes parents
Même si vu mon état ils sont pas restés longtemps
Eux aussi ont la pèche ils sont partis en courant

Et je me sens
comme De Villiers à Mikonos
comme une baleine dans microcosmos
Soljenitsyne à la fête de l’huma
comme Dark Vador au sauna
comme un slip dont se serait la fête
Mickael Jackson dans une maison de retraite
comme un mec pressé à la poste
comme un flic muté en haute Corse

Je m’habitue à ne plus me servir de mes yeux
Au cas ou il faudrait les revendre pour payer un voyage
pour aller te chercher au Groenland
Je m’habitue à manger en avalant mais sans mâcher
Mais ça c’est juste oh comme ça,
pour le plaisir d’essayer

Et je me sens
comme un ver de terre dans le sable
comme un western sans les chevals
comme les pauvres sans la misère
comme un banquier à découvert
comme le journal d’avant-hier
comme Macumba sans Mader
comme un rappeur sans le style
comme un japonais sans kookaï

comme George Buch à l'étranger
comme Cauet sur Arte


Le jour de la mort De Johnny

Tu étais pour nous, le dernier indien
Le Jean Michel Jarre, du rêve américain
Tu étais le blues, de Bruxelles à Menphis
L'ultime samouraï, de la route 66

Le jour où tu oublieras de vivre, J'oublierais d'être libre
Est-ce qu'il fera beau?
Est-ce qu'il y aura des motos?
Est-ce qu'il y aura des anges en perfecto à franges
Et est-ce qu'on sera bronzé?
Est-ce qu'on sera à Saint Tropez?
Est-ce qu'il y aura des larmes, dans les yeux des chevals...

On se sentira tous un petit belge,
On se sentira tous un petit peu triste,
On se sentira tous un petit peu suisse oh oui,
Le jour de la mort de Johnny.

Tu étais cet homme, faible et merveilleux
La dernière idole, des jeunes devenus vieux
Es-ce qu'on évitera, la bagarre de sosies
Pour retenir la nuit, la dernière de Johnny
Est-ce qu'on sera en noir, es-ce qu'il y aura de l'espoir
Est-ce que l'ange Gabriel, aura brulé ses ailes
Et est-ce qu'il fera gris, es-ce qu'on verra Tenessee
Est-ce qu'on pleurera des larmes, en lisant les journals

On se sentira tous un petit belge,
On se sentira tous un petit peu triste,
On se sentira tous un petit peu suisse oh oui,
Le jour de la mort de Johnny.
Le jour de la mort de Johnny.

Sur un cerceuil couvert de roses, 'y aura le drapeau américain
Une croix en cuir cloutée, et les deux paires d'un opticien
Dans les allées de Notre Dame,une meute de Harley Davidson
Traversera un cercle de feu, sans déranger personne.

Est-ce qu'il fera nuit, est-ce qu'il y aura des huskys
Tatoués sur les deux bras, du Christ sur la croix
Est-ce qu'il fera froid, est-ce que ta femme seront là
Est-ce qu'il y aura des larmes, dans les yeux d'Universal

On se sentira tous un petit belge,
On se sentira tous un petit peu triste,
On se sentira tous un petit peu suisse oh oui,
Le jour de la mort de Johnny. (4)
Ouuuh, Le jour de la mort de Johnny. (3)

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada