viernes, 18 de marzo de 2011

THIERRY HAZARD: Le jerk



Vidéo karaoké

Toute la journée au téléphone
Ou à taper à la machine
Les yeux rivés sur sa Kelton
Joséphine attend qu’ça s’termine

Elle se dit qu’avec son tour de poitrine
Du genre Dolly Parton
Elle pourrait poser dans les magazines,
Comme Olivia Newton-John

Quand Joséphine sort du bureau
Elle passe aussitôt chez sa cousine Berthe
Ensemble elles courent au Club-à-gogo


{Refrain}
Pour aller danser le jerk
Sur de la musique pop
Sous les éclairs des stroboscopes
Elles dansent le jerk

Roger travaille dans une usine
Qui sent bon l’oxyde de carbone
Tous les midis à la cantine
Il mange du poulet aux hormones

Roger admire beaucoup Lénine
Roger admire beaucoup Lennon
Et dans la fanfare de l’usine,
Le dimanche il joue du trombone

Et quand Roger sort du bureau
Il prend le bus de 18 heures 17
Et file tout droit au Club-à-gogo

{Au refrain}
Pour aller danser le jerk
Sur de la musique pop
Sous les éclairs des stroboscopes
Il danse le jerk

Un soir Roger rencontra Joséphine,
Il lui dit : "C’que vous êtes mignonne!
Vous êtes belle comme une speakerine,
Venez chez moi j’vous jouerai du trombone"

Et par un beau matin d’hiver,
Joséphine et Roger se marièrent
Ils eurent des quadruplés qu’ils prénommèrent
Gustave, Alphonse, Arthur et Philibert

Et leur apprirent le... ah
Et leur apprirent le... oh

Et leur apprirent le J-J-J-J-J-J-J-J-Jerk
Sur de la musique pop
Et tous ensemble, quand vient le soir,
Ils prennent le bus de 18h17
Pour aller danser le jerk
Sur de la musique pop
Toute la nuit comme à Woodstock
Ils dansent le jerk
Wo-o le jerk
Nanananana le jerk
Sous les éclairs des stroboscopes
Ils dansent le jerk
Wo-o le jerk
Ouh-ouh le jerk
Toute la nuit...

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada