domingo, 6 de marzo de 2011

Les langues vivantes étrangères en France

Chaque élève doit être capable de communiquer dans au moins deux langues vivantes à la fin de l’enseignement secondaire. Pour atteindre cet objectif, l’enseignement des langues a profondément changé et s’inscrit dans une perspective européenne commune forte. Les élèves acquièrent des notions dès le CP. et les initiatives pour la pratique de l'oral au collège et au lycée sont multipliées.

À l'école élémentaire

Une langue vivante est enseignée une heure et demie par semaine aux élèves de l'école élémentaire. Cet enseignement débute au CE1 depuis la rentrée 2008.

Au collège

L’apprentissage de la langue étrangère commencé à l’école élémentaire se poursuit en 6e.
La deuxième langue vivante est généralement introduite en classe de 4e.

Parcours spécifiques

Les classes bilangues permettent de commencer la deuxième langue dès la classe de 6e.
Les sections européennes ou de langues orientales, généralement proposées en classes de 4e et de 3e, proposent un enseignement de langue renforcé de 2 heures hebdomadaires.
Des ateliers de pratique de la langue ont lieu dans le cadre de l’accompagnement éducatif.

Le diplôme national du brevet

L’attribution du diplôme national du brevet nécessite l’acquisition du niveau A2 dans une langue vivante, au choix de l’élève, qui peut-être la langue commencée à l’école ou la seconde langue.

Au lycée général, technologique et professionnel

Une troisième langue vivante optionnelle

En classe de seconde et au cycle terminal des séries générales, ainsi que dans la série technologique hôtellerie, chaque élève de lycée peut étudier jusqu’à trois langues vivantes.
Deux langues vivantes sont désormais obligatoires pour toutes les séries.

Un enseignement en groupes de compétences

Afin de répondre de manière mieux adaptée aux besoins spécifiques des élèves, des groupes de compétences sont temporairement organisés. Ils sont établis indépendamment de la composition des classes, selon le profil des élèves dans leur aptitude à comprendre et à s’exprimer à l’oral et à l’écrit et à interagir avec une tierce personne.

Les lycées français partenaires d’établissements scolaires étrangers

Au nouveau lycée, chaque établissement s’engage à entrer dans un partenariat ou un jumelage avec un établissement d’enseignement étranger.

Parcours spécifiques

Les sections européennes ou de langues orientales offrent un enseignement disciplinaire en langue étrangère (histoire et géographie, mathématiques...) sur une partie de l’horaire de cette discipline.
Les sections binationales visent, par un cursus spécifique, l’obtention de deux diplômes de fin d’études secondaire : le baccalauréat français et son équivalent national dans le pays concerné par la langue de la section (allemand, italien, espagnol).
Des stages gratuits d'anglais sont proposés aux élèves volontaires pendant certaines vacances scolaires.

Les langues vivantes au lycée professionnel

La langue vivante fait partie des enseignements obligatoires dans toutes les formations de C.A.P. et de baccalauréat professionnel. La maîtrise d'une ou de plusieurs langues fait partie intégrante des compétences professionnelles que doivent acquérir les élèves. Depuis 2009, une deuxième langue vivante est obligatoire pour les baccalauréats professionnels du secteur des services.

L'épreuve de langue vivante étrangère au baccalauréat

Les candidats ne sont pas tenus de passer l'épreuve dans les langues qu'ils ont étudiées pendant leur cursus. Ils peuvent choisir la langue dans laquelle ils souhaitent être évalués à l'épreuve du baccalauréat. 22 langues peuvent être présentées au titre des épreuves obligatoires du baccalauréat et 58 langues au titre des épreuves facultatives (22 obligatoires, 25 facultatives et 11 régionales).

Apprendre à communiquer en langue étrangère

La pratique de l'oral est prioritaire dans l'apprentissage des langues étrangères en classe. Les élèves doivent être capables de communiquer pour favoriser leur mobilité en Europe et dans le monde.
Des efforts sont fournis pour renforcer l'exposition à la langue :
  • Signature d'accords avec des chaînes de télévision étrangères pour utiliser librement leurs supports en classe : BBC World, BBC Prime, RTVE, RTPI

  • Développement de sites Internet permettant l'accès à des documents audios et vidéos authentiques : Scéren-CNDP, France 5, commission européenne.

  • Plus de 5 600 assistants de langue venant de 48 pays étrangers interviennent dans leur langue maternelle.

  • Visioconférences dans les écoles pour favoriser le contact avec des locuteurs natifs dans l'apprentissage des langues

  • Échanges à distance avec d'autres établissements européens : programme européen "eTwinning", échanges virtuels entre les sections européennes françaises et des "Specialist Schools" anglais.

  • Mobilité des élèves avec les programmes communautaires (Comenius et Leonardo da Vinci pour la formation professionnelle) ou les accords bilatéraux signés avec certains pays comme l'Allemagne, l'Angleterre, l'Écosse, l'Espagne, les États-Unis, etc.

  • Possibilité pour les élèves germanistes de passer l'année de seconde en Allemagne. Cette année peut être validée en France sous réserve des résultats scolaires obtenus.

Harmonisation des niveaux de langues en Europe

L'utilisateur élémentaire

Niveau A1 : niveau cible pour la fin de l'école élémentaire.
Peut communiquer de façon simple si l'interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif.
Niveau A2 : niveau cible pour l'obtention du socle commun.
Peut échanger des informations simples sur des sujets familiers et habituels.

L'utilisateur indépendant

Niveau B1 : niveau cible pour la fin de scolarité obligatoire.
Peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage, raconter un événement, une expérience, défendre un projet ou une idée.
Niveau B2 : niveau cible pour l'épreuve du baccalauréat.
Peut comprendre l'essentiel d'un sujet concret ou abstrait dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il peut communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance, par exemple une conversation avec un locuteur natif. L'élève peut émettre un avis sur un sujet d'actualité et en débattre.

Des certifications en langues vivantes étrangères

Les élèves volontaires anglicistes et hispanistes scolarisés en sections européennes en classe de seconde ou de première année de lycée professionnel peuvent passer la certification de niveau B1. La certification en allemand est ouverte à un public plus large.
Le ministère de l'Éducation nationale a confié la rédaction des sujets à des roganismes délivrant des certifications étrangères internationalement reconnues : le Cambridge ESOL pour l'anglais, l'Institut Cervantes pour l'espagnol, la KMK (Conférence permanente des ministres de l'Éducation des Länder) pour l'allemand.
Les élèves germanistes qui s'inscrivent à la certification B1 en allemand peuvent, s'ils le souhaitent, participer à l'échange de 3 à 6 semaines en Allemagne.
Mise à jour : février 2011


Liens:
Enseignement des langues étrangères en France

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada