sábado, 27 de marzo de 2010

Alexis HK

Acoustique


Les affranchis, le nouveau clip avec la participation de Charles Aznavour, Juliette, Olivia Ruiz, Michel Fugain, Renan Luce et bien d'autres...........




La maison ronchonchon



T'es ronchonchon, toi, ouais
T'es ronchonchon
Toi t'es fâché, toi t'es grincheux, toi t'es ronchon
Si t'es chafouin, fais attention
Ou je t'emmène dans la maison des ronchonchons

C'est une maison grise, adossée à une mine
De sidérurgie désaffectée
On y vient à pied, on a un peu peur
Les gens qui vivent là sont tous de mauvaise humeur
Y a Jean-Pierre Ronchonchon qui râloche sans arrêt
En cherchant la clé de la maison des ronchonchons
Et Bernard Vénère qui lui crie après
"Qu'as-tu fait de la clé de la maison, Ronchonchon ?"
Et Marie-Pierre Grognon, vraiment ça l'énerve
Quand y a Bernard qui dit à Jean-Pierre qu'a perdu un truc
"Qu'est-ce que t'en as fait ?"
Si je le savais, il ne serait pas perdu
Et ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve !

Mais t'es ronchonchon, toi, ouais
T'es ronchonchon
Toi t'es fâché, toi t'es grincheux, toi t'es ronchon
Si t'es chafouin, fais attention,
Nous approchons de la maison des ronchonchons

Jean-Pierre Ronchonchon a retrouvé la clé
Sous le paillasson de la maison des ronchonchons
Et Bernard Vénère lui dit
"Ça, je le savais, ça ! Tu perds toujours ta clé
Sous le paillasson, hé, ronchonchon!"
Et Marie-Pierre Grognon, vraiment, ça l'énerve
Quand y a Bernard qui dit à Jean-Pierre qu'a retrouvé un truc
"Je savais où c'était !"
Si tu le savais, pourquoi tu l'as pas retrouvé toi-même ?
Ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve !

Mais t'es ronchonchon, toi, ouais
T'es ronchonchon
Toi t'es fâché, toi t'es grincheux, toi t'es ronchon
Si t'es chafouin, fais attention
Nous pénétrons dans la maison des ronchonchons

On a décidé de boire l'apéritif
Et dans le salon de la maison des ronchonchons
Même la peau de bête semblait de mauvais poil
Pas de doute, on est bien dans la maison des ronchonchons, là
Jean-Pierre maugréait en s'arrachant les tifs constatant, excédé,
"Le vin sent le bouchon !"
Et Bernard Vénère lui dit "Je te l'avais dit !
Faut pas que tu t'étonnes, t'achètes ton vin chez Champion !"
Et Marie-Pierre Grognon, vraiment, ça l'énerve
Quand y a Bernard qui dit à Jean-Pierre qu'a acheté un truc
"T'aurais bien mieux fait d'aller chez Fauchon"
Décidément Bernard, y m'énerve, y m'énerve, y m'énerve

Mais t'es ronchonchon, toi, ouais
T'es ronchonchon
Toi t'es fâché, toi t'es grincheux, toi t'es ronchon
Si t'es chafouin, fais attention
On va dîner dans la maison des ronchonchons

Il faut une fin à cette sombre histoire
Une grande morale à cette petite chanson
Si t'es trop grognard, si t'es trop ronchon
Tu passeras ta soirée avec des cons

- Avec des quoi ?
- Bah des ronchonchons, quoi ! Du genre fâché, grincheux et puis ronchon
- Des ronchons quoi ?
- Des ronchonchons. Tu finiras par habiter dans la maison des ronchonchons
- Mais des ron quoi ?
- Des ronchonchons quoi ! Du genre fâché, grincheux et puis ronchon
- Des ronchon quoi ?
- Bah des ronchonchons ! Tu finiras ta vie comme un ronchonchon
Et ça t'énerve, ça t'énerve, ça t'énerve, ça t'énerve {x2}
Et ça t'énerve, ça t'énerve, ça t'énerve {x2}
Ça t'énerve, scrogneugneu !

Ronchonchon : néologisme qui signifie ronchon, de mauvaise humeur, râleur.
Grincheux : qui se plaint sans cesse.
Chafouin : rusé, sournois. Cet adjectif est souvent utilisé à tort dans le sens de contrarié, maussade.
Vénère (familier) : énervé en verlan.
Grognon : qui a l’habitude de grogner, d’être de mauvaise humeur.
Râlocher : néologisme signifiant râler, se plaindre sans cesse.
Être de mauvais poil : être de mauvaise humeur.
Maugréer : manifester sa mauvaise humeur en murmurant, en parlant dans sa barbe.
Les tifs (familier) : les cheveux.
Grognard (familier) : râleur, qui ronchonne.
Un con (vulgaire) : un imbécile.
Scrogneugneu (familier) : juron qui remplace en l’atténuant « Sacré nom de Dieu ! ».




Zouzou



C’que t’es belle
Extrait de l’album “Belleville” (2003)



[Refrain (x 2]
C'que t'es belle quand j'ai bu,
je regrette de n'avoir pas fait d'autres abus
tellement t'es belle quand j'bois.


Les gens qui s'occupaient de la santé publique
ont crié au scandale quand je leur ai dit ça.
Je les invitais donc à venir très vite
participer à cette expérience avec moi.

Une fois que nous eûmes effacé toute forme
de modération, nous fûmes en émoi
de constater qu'au lieu de ces vilaines formes
étaient nées les courbures les plus belles qui soient.

Et les apothicaires ont repris tous en chœur:
"c'qu'elle est belle quand t'as bu,
c'que t'es belle quand on boit!"

[au Refrain]

Et ceux dont la morale était plutôt statique
m'ont dit qu'on ne pouvait traiter l'autre comme ça.
Je les invitais donc à venir sans réplique
participer à cette expérience avec moi.

Une fois envolés les préceptes et normes
qui dictaient nos conduites, nous fûmes en émoi
de constater qu'au lieu de ce visage morne
était née la figure la plus douce qui soit.

Et les gens plein d'éthique ont repris plein d'émoi:
"c'qu'elle est belle quand t'as bu,
c'que t'es belle quand on boit!"

[au Refrain]

Et ceux qui s'occupaient du savoir esthétique,
ceux qui se demandaient :
"au fait le beau, c'est quoi?"
m'ont dit que la beauté n'est jamais éthylique
mais venez donc tenter l'expérience avec moi.

Une fois envolée toute définition
de ce qu'est la beauté, nous fûmes en émoi
de voir que tu avais plein de conversation
et même des plus enrichissantes qui soient.

Et les intellectuels ont repris dans la joie:
"c'qu' elle est belle quand t'as bu,
c'que t'es belle quand on boit!"

Et les apothicaires, et les gens plein d'éthique,
et les intellectuels et les femmes activistes,
et puis même ton frère et l'frère de ton cousin
entonnèrent en chœur ce merveilleux refrain:

[au Refrain]
Alexis HK - ¡Qué guapa estás !
Extraído del álbum “Belleville” (2003)

[Estribillo (x 2)]
Qué guapa estás cuando he bebido
Lamento no haber cometido otros excesos
Y es que estás tan guapa cuando bebo


La gente que se ocupaba de la sanidad pública
gritó escandalizada cuando se lo dije.
Les invité entonces a venir rápidamente
a participar en esta experiencia conmigo.
Una vez que borramos toda forma
de moderación, conmocionados
constatamos que en vez de esas viles formas
habían nacido las curvas más bellas que existen.

Ý los farmacéuticos retomaron todos a coro :
“¡Qué guapa está cuando has bebido,
¡Qué guapa estás cuando bebemos!”

[Estribillo]

Y aquellos cuya moral era más bien estática
me dijeron que no se podía tratar al otro así.
Les invité entonces a venir sin replicar
a participar en esta experiencia conmigo.
Una vez esfumados los preceptos y normas
que dictaban nuestras conductas, conmocionados
constatamos que en vez de ese rostro sombrío
había nacido la cara más dulce que existe.
Y la gente llena de ética retomó conmocionada:
“¡Qué guapa está cuando has bebido,
¡Qué guapa estás cuando bebemos!”

[Estribillo]

Y aquellos que se ocupaban del saber estético,
aquellos que se preguntaban:
“en realidad, lo bello, ¿qué es?”
me dijeron que la belleza nunca es etílica
pero vengan a probar la experiencia conmigo.

Una vez esfumada toda definición
de lo que es la belleza, conmocionados
vimos que tenías mucha conversación
e incluso de las más enriquecedoras que existen.

Y los intelectuales retomaron con alegría:
“¡Qué guapa está cuando has bebido,
¡Qué guapa estás cuando bebemos!”

Y los farmacéuticos, y la gente llena de ética,
y los intelectuales y las mujeres activistas,
e incluso tu hermano y el hermano de tu primo
entonaron a coro este maravilloso estribillo:
[Estribillo]

Sur la route depuis le 17 mars pour présenter son nouvel album: "Les Affranchis", Alexis HK vous fait partager cette expérience. Découvrez les dernières répétitions avant de prendre la route,ainsi que la mise en place du tout premier concert de la tournée à Canéjan, près de Bordeaux.

Entretien :"Dites-nous..."


Fiche d'artiste TV5
http://nuestrosvecinosdelnorte.blogspot.com/2007/11/alexis-hk.html

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada