domingo, 14 de marzo de 2010

Priscilla,l'idole des jeunes

PRISCILLA: Cette vie nouvelle

T'en va pas


T'en va pas, si tu m'aimes, t'en va pas.
Papa, si tu l'aimes, dis-lui qu'elle est la femme de ta vie, vie, vie.
Papa, ne t'en va pas, on n'veut pas vivre sans toi.
T'en va pas au bout d'la nuit.

Nuit, tu me fais peur, nuit, tu n'en finis pas.
Comme un voleur, il est parti sans moi, on n'ira plus au ciné tous les trois.
Nuit, tu me fais peur, nuit, tu n'en finis pas.
Comme un voleur, il est parti sans moi, papa, si tu pensais un peu à moi.

Où tu vas quand tu t'en vas d'ici ?
J'arrive pas à vivre sans toi, avec la femme de ta vie, vie, vie.
Papa, fais pas d'conneries, quand on s'aime on n's'en va pas.
On ne part pas en pleine nuit.

Nuit, tu me fais peur, nuit, tu n'en finis pas.
Comme un voleur, il est parti sans moi.
Papa, j't'assure qu'un jour tu reviendras. Oouh aaah ooh.

Nuit, nuit, tu me fais peur, nuit, tu n'en finis pas.
Comme un voleur... Papa, j't'assure, arrête ton cinéma.
Nuit, tu me fais peur, nuit, tu n'en finis pas.
Comme un voleur... Papa, j'suis sûre qu'un jour tu reviendras.

Quand je serai jeune


Quand je serai jeune...

Yeah, yeah, yeah, yeah
hum...
oh! oh! oh!

Tout c'que je ne sais pas...
Moi je le devine
Et tout ce que l'on n'me dit pas...
Moi je l'imagine

L'amour qui s'éveille,
C'est pas de mon age
Pourtant...
Je connais leur soleil,
Je sais leurs orages

Du feu dans les yeux, seule au milieu de tous
Et la main dans la main
Et personne d'autre que moi
Personne d'autre ne les voit...

{Refrain:}
Quand je serai jeune,
Moi aussi je jouerai le jeu de la vie...
Quand je serai jeune,
A mon tour je jouerais le jeu,
Le jeu de l'amour

J'en ai des secrets
Des faux et des vrais
Si jolis qu'on ne peux les dire,
Que dans un soupir...

Sur des talons hauts,
Le monde est plus beau,
Oh oh...
Et les couleurs sur les yeux font le ciel plus bleu...
Et la main dans la main...
L'émoi d0une première fois,
Ça pourrait presque être moi...
Ah!... Ah!...

{au Refrain}

{Chœurs:}
Quand je serai jeune
Quand je serai jeune...
oui quans je serai jeune

Du feu dans le cœur,
Soudain leurs vies s'effleurent et,
La main dans la main...
L'émoi d'une première fois,
Ça pourrait presque être moi...
Ah!... Ah!...

{au Refrain}

Oh yeah... yeah
De l'amour... de l'amour...
oh oh oh yeah...
'serai jeune...
De l'amour... de l'amour, de l'amour...
ha ha
De l'amour...

Quand je serai jeune!
Tchouk,tchouk musik

Qu'a-t-elle que les autres n'ont
Les autres n'ont
Un drôle de nom
Cocktail au delà duquel
Les corps s'élancent
Et l'esprit danse

Ce frisson qui passe c'est son
Moteur au maximum de son

Entêtée qui ne veut ni
S'arrêter ni
Même ralentir

Chauffez, chauffez
Mais sans chômer
La vieille locomotive
Toujours alerte et vive

L'oreille collée sur le rail
Je suis son parcours où qu'elle aille
Allez c'est à votre tour
Venez fêter le retour

{Refrain:}
De la Tchouk Tchouk Musik
Machine à souk
De la Tchouk tchouk authentique
Soul
De la Tchouk Tchouk Musik
Qui pique et claque
De la Tchouk Tchouk authentique
Black

Mais qui frappe de la sorte
De toutes ses forces
À toutes les portes

Mais qui choque et qui se moque
Mais qui provoque
Sans équivoque,
C'est elle qui revient
De tellement loin,
De tellement loin de nous,

Que l'on se jette à genoux
Jette à genoux,
Jette à son cou

Chauffez, chauffez
Mais sans chômer
La vieille locomotive,
Toujours alerte et vive

En fait de vinyles, de cassettes
Juste en cas
De grandes fêtes,
J'en ai des caisses et des stocks
Surtout de la bonne époque

{au Refrain, x4}

Toujours pas d'amour


{Refrain:}
Toujours pas d'amour {x3}

Des saluts, des bonjours
Sourires de velours
Mais toujours pas d'amour
Des fleurs, des discours,
Des appels au secours,
Et toujours pas d'amour

Comme dit mon coeur
De son air moqueur
Rien à l'horizon
Comme dit ma tête
Faisant sa mauvaise tête
Je suis en prison

{Refrain:}
J'ai beau garder les yeux
Grands écarquillés
Je ne vois que

Des saluts, des bonjours
Sourires de velours
Mais toujours pas d'amour
Des fleurs, des discours
Des appels au secours
Et toujours pas d'amour

La foudre est tombée
Et tout a flambé
Juste à côté de moi
Mais l'éclair de feu
Qui rend amoureux
N'était pas pour moi

{Refrain:}
J'ai beau garder les yeux
Grands écarquillés
Je ne vois que

Des regards un peu lourds
Et des mots balourds
Mais toujours pas d'amour
Sourires de vautour
Dis, tu viens faire un tour
Et toujours pas d'amour

Les gens et les jours
Retards et retours
Mais toujours pas d'amour
Des cris, des tambours
À vous rendre sourd
Et toujours pas d'amour

{Refrain:}
J'ai beau garder les yeux
Grands écarquillés
Je ne vois que

Des regards un peu lourds
Et des mots balourds
Mais toujours pas d'amour
Sourires de vautour
Dis, tu viens faire un tour
Et toujours pas d'amour

Les gens et les jours
Retards et retours
Mais toujours pas d'amour
Des cris, des tambours
À vous rendre sourd
Et toujours pas d'amour

Sa carte d'identité.
Sa biographie

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada